Géographie très relative

Géographie très relative

 

GÉOGRAPHIE TRÈS RELATIVE,

Photographie et Contes Contemporains

 

Le projet se situe au croisement de plusieurs médiums : la photographie, la topographie, la déambulation, la collection.
Je ne connais pas Annecy, et comme toutes les villes où je vais pour la première fois, je consulte sa carte sur Google Maps, j’appréhende sa géographie, sa structure, ses reliefs. Google Maps offre de grandes possibilités d’appréhension d’un lieu; on peut voir l’image satellite, avancer dans chaque rue avec Google Street View, consulter les photos géolocalisées faites par d’autres.
Pendant cette semaine de recherche, les participants devront venir me rejoindre avec une petite liste de lieux qui leur sont chers dans la ville. Ces lieux seront des témoignages de leur Histoire Personnelle, des endroits où ils ont un souvenir, important pour des raisons qui leur appartiennent. Tous les jours nous nous rendrons tous ensemble sur ces lieux. Lors de la déambulation qui nous amènera à chaque « étape finale », le groupe documentera en image le chemin parcouru. Et lors de l’arrivée, c’est la personne qui nous aura emmené sur le lieu qui se chargera de le documenter.

 

Au fil des jours, nous aurons une grande banque d’images sur Annecy et une carte géographique de plus en plus étoffée. A la fin de la semaine, le groupe sera en présence d’une carte de leur ville à la géographie très relative, mêlant leur Histoire et leur attachement au lieu.
Cet échange a pour but de découvrir la ville à travers le regard de l’autre, de regarder autrement, de documenter des lieux et des routes par lesquelles nous ne sommes jamais passés ou justement des lieux où l’on passe sans cesse mais sans aucun intérêt particulier pour ce qui nous entoure. Qu’est-ce qu’a l’autre à nous apporter dans nos mouvements en ville ? Y a t’il un intérêt à s’aventurer dans un lieu neutre pour nous mais pas pour l’autre ? Est-on touché par un endroit qui n’est pas lié à notre Histoire Personnelle ? Se sent-on en pèlerinage quand on avance en groupe vers un but précis ? Comment documenter un trajet, une route, un chemin ?

 

Ce worshop est présenté dans le cadre d’une invitation de la galerie annécienne Art By Friends à la maison de production Undecided Productions.

 

Avec la participation de : Maud Massy, Jean-François Vigne, Gérald Gonnot, Léo Moreau, Marie Merckle, Sara-Maria Lebrun, Laureen Marka, Romane Clavel, Léa Nugue, Leila Ory, Maoutik Kaoutar, Gwendoline Chamontin, Léa Viguier, Rakesh Sawhney, Thomas Dessein, Elise Luong, Fanny Ansel, Christian Metzinger, Alan Szemendera, Lucas Tastrof, Camille Raynier, Furkan Erkilic, Thibault Carca, Clara Veneziano-Coen.